MAJUSCULE-DEMEY.NET - Librairies - Papeteries

A vos agendas pour les dédicaces de Tourcoing.

vendredi 25 novembre 2011 par Philippe

Prenez note des rendez-vous littéraires pour offrir ou vous offrir des romans dédicacés pour cette fin d’année à la librairie Majsucule de Tourcoing.

Samedi 3 décembre

Anne Clerson, La Panne : meurtre ou accident ?
En vacances à La Panne avec sa famille, Estelle Salvador est témoin d’un accident dramatique : la femme de ménage de l’hôtel se tue en tombant par la fenêtre. Quand elle apprend que la victime était la petite amie du fils des hôteliers, Estelle se met à douter de la version officielle. Accident ou homicide ? Qui aurait eu intérêt à pousser la jeune femme ?

Lakhdar Belaïd, Les fantômes de Roubaix .
A Lille, un journaliste et un policier trentenaires partent sur les traces d’un escadron de la mort, adepte des rites SS.

Faroudja Amazit, Belles et rebelles : les deux rives.
La monographie raconte le parcours de sept femmes nées en France aux origines maghrébines qui ont choisi de vivre de leur talent à travers le chant, la comédie, le professorat, le mode associatif, l’engagement politique ou encore la direction d’entreprise, et de se mettre au service d’une cause, celle de la liberté.

Samedi 17 décembre

Bernard Thilie, L’attaque du casino de Malo.
Au début des années 1960, Fernand, Gérard et Emile décident de braquer le casino de Malo-les-Bains pour renflouer leurs caisses.

Lucienne Cluytens, La Mort en Guepiere.
On a encore repêché un noyé dans la Deûle, la rivière qui longe la citadelle de Lille. Cette fois, il s’agit d’un homme qui avait un peu trop fêté sa nouvelle promotion. Ivre, il serait tombé à l’eau. Ca ressemble à une mort accidentelle, mais Marc Flahaut, le policier chargé de recueillir les témoignages des témoins, a l’impression qu’on le mène en bateau. Des contractions apparaissent et la femme d’un des collègues de la victime semble en savoir plus qu’elle ne le dit. Flahaut, qui n’est pas insensible à son charme, va tenter d’en savoir plus.

Hairvé, Funambules de savon.
Le titre du présent recueil suggère légèreté ou pétillance. Les textes qu’il contient sont pourtant loin de l’insouciance évoquée ou attendue. Car, du statut du handicapé aux marées noires, des ravages de l’alcool à la guerre qui marque les visages des hommes, Hairvé compose une œuvre faite de pesanteur, de révoltes, d’appels à l’empathie, d’ironie. Et si facétie il y a – notamment dans la langue –, c’est pour mieux souligner les contrastes entre le fond et la forme, et nous heurter.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 349294

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos boutiques en ville  Suivre la vie du site Nouveautés   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License